mercredi 25 février 2015

Atelier Folies Créatives Truffaut Metz

Après avoir assisté à l'inauguration du premier magasin Truffaut lorrain, il y a quelques mois, j ai eu la chance d'être conviée à un atelier composé de blogueuses. 


Sur le coup, je vous avouerai que j'ai un peu hésité parce que j'ai une main verte complètement inexistante, je dirai même que je suis une green killeuse! En route donc pour un défi jardinesque!

Rendez vous Samedi matin à 11 heures pour presque 2h en compagnie de 4 autres blogueuses du coin. L'occasion d'échanger sur le centre commercial qui accueille le magasin Truffaut et plus généralement sur la blogosphère.



Accueillies par une équipe bien sympathique, il est temps de nous mettre au travail. A nous le choix des armes: de la verrerie ou des plateaux de différentes teintes. J opte pour la verrerie. Les succulentes qui vont la garnir peuvent être soit des plantes grasses soit des plantes vertes. Déjà là je commence à être perdue. Heureusement les 2 animatrices sont de bons conseils et il semblerait que la palme des survivors reviennent aux plantes grasses (donc forcément je fonce vers elles!). Les mains (gantées) dans le terreau, nous plantons notre trio de choc. Y ajoutons de la déco pour sublimer l'ensemble. Ce qui est amusant c est de voir toutes les possibilités qui s'offrent à nous. 5 blogueuses pour 5 résultats très différents. En tout cas, pour une grande première, j'étais assez contente de moi. Mon terrarium trône fièrement dans mon salon.


De nombreux ateliers du genre sont régulièrement organisés par le magasin Truffaut (particulièrement sur la période de Février!). De l'art créatif, de la jardinerie et même un atelier totalement masculin pour la Saint Valentin. Avec un accompagnement aux petits soins par une équipe avenante et agréable qui donne envie d'y revenir!

Vous trouverez toutes les infos et les photos de l'atelier sur le Facebook du magasin Truffaut Metz





Et si vous avez envie de bloguer lorrain:



vendredi 20 février 2015

Imagine



J'étais très curieuse de voir ce DVD édité par KMBO et sorti le 9 Septembre 2014, film  dont le synopsis semblait plein de promesses d'un joli moment. Des méthodes pédagogiques originales pour des enfants mal voyants, on pouvait espérer un film atypique et marquant. C est ce que promettaient également les critiques que j'avais lu. 

Et bien, il va m'être compliqué de chroniquer ce film parce que je suis totalement passée à côté. Hormi les longueurs (avec un sens en moins, les acteurs développent d'avantage les autres sauf que le spectateur qui voit a du mal à l'appréhender ainsi) et le manque d'action qui rend l'intrigue un peu plate, il faut reconnaître que les acteurs se donnent du mal. Malheureusement, ils n'ont pas réussi à me toucher. On sent le bonheur de partager,d'apprendre différemment à ces enfants qui vivent dans une bulle sans oublier l'histoire d'amour  en parallèle et pourtant quelque chose freine les émotions que cela aurait dû engendrer. Le réalisateur n'a pas réussi à me mettre dans la peau d'une personne aveugle alors tous mes sens étaient probablement de trop pour vivre cette expérience d'un genre nouveau.

Et je dois avouer que j'aurai adoré aimer ce film et je cherche, je cherche désespérement pourquoi le déclic ne s'est pas fait. Suis-je insensible? Ai je vu ce film à un moment pas particulièrement propice? Je n'ai pas de réponse... Les bonus (des interviews du réalisateur et des acteurs) auraient peut être pu m'éclairer mais honnêtement, je n'ai pas eu le courage de me replonger dans cet univers qui m'a profondément ennuyé.

Pour compenser, il y a heureusement tout un tas de films de filles conseillés sur Cinetrafic .



jeudi 19 février 2015

Coffret Jacques Demy

Qui n'a jamais entendu parler des parapluies de Cherbourg ou encore des Demoiselles de Rochefort? Ils font partie des classiques du cinéma français et pourtant, malgré l'envie de les voir, je n'en avais jamais eu l'occasion. C 'est chose faite grâce à Cinétrafic . J'ai en effet reçu un magnifique coffret Blu Ray paru le 19 Novembre 2014, édité par Arte qui contenait Les Parapluies de Cherbourg, les Demoiselles de Rochefort et Peau d'âne. On m'avait prévenu que cela chantait beaucoup et même si ce n'est pas forcément ma tasse de thé, j'ai pris le risque et ai commencé par Peau d'âne, conte que nous connaissons tous.





Tout d'abord je dois féliciter les techniciens pour la restauration exceptionnelle de ce film (des 3 du coffret d'ailleurs). Pour avoir déjà vu des films de l'époque, on voit une belle différence et c est appréciable (même si l ancien a du charme!). Catherine Deneuve est l'héroine des 3 films reçus et elle a une fraîcheur qu'on ne perçoit plus depuis longtemps chez elle. Ce n'est pas une actrice que j'apprécie plus que cela justement à cause de ce côté un peu hautain qu'elle cultive dans ses films. Ici on a affaire à une innocente et pétillante jeune fille qui campe parfaitement Peau d'âne, cette Peau d'âne qui cherche à échapper aux ardeurs d'un père incestueux. 

Connaissant parfaitement le conte original, le voir dans cette version un peu kitsch m'a un peu dérouté au départ. La technique d'il y a 45 ans étant ce qu'elle était forcément, il m'a été assez compliqué de ne pas m'amuser de voir les 2 peuples grimés entièrement de bleu et de rouge pour les différencier. Malgré tout, Jacques Demy a bien gardé l'âme de cette fable indémodable. Il entoure de poésie les mésaventures mais surtout le happy end de l'innocente Peau d'âne. Les costumes sont absolument sublimes. Le seul vrai bémol, ce sont les chansons disséminées dans le film et qui n'ont au final ni intérêt ni qualités réelles. Elles ne servent pas vraiment à l'intrigue et on a la sensation que Jacques Demy n'y a pas mis l énergie nécessaire pour qu'elles subliment son oeuvre!

Un second Blu-Ray regorge de bonus concernant le film. Particulièrement intéressante l'analyse du film par la fille adoptive de Jacques Demy. Je me suis amusée aussi des 2 bandes annonces réalisées à 45 ans d'intervalle. On peut voir une différence tellement flagrante qu'on ne peut s'empêcher de sourire! Une version karaoké de toutes les chansons est également disponible.



J'ai ensuite enchaîné avec les fameux Demoiselles dont l'air Nous somme des soeurs jumelles résonne dans la tête de tout français qui se respecte! Tout ce que je savais c'est que les 2 soeurs fictives l'étaient réellement dans la vie. L'illustre Catherine Deneuve et la trop tôt disparue Françoise Dorléac se donnent la réplique et campent une fratrie passionnée par la musique et qui aspire au grand amour. 

Ce film est particulièrement optimiste et enjoué. Il raconte 2 quêtes d'amour bien différentes qui  emmène les héroïnes vers un avenir différent, elles qui jusque là étaient intimement et constamment liées.  On sort de ce film avec le sourire même si on le sait excessif et pas très réaliste. Il prône la joie de vivre, l'espoir et la poésie. Cela fait du bien de voir un film sans autre but que de faire rêver et d'égayer quelques instants le quotidien des spectateurs. Pas d'enjeu juste du communicatif et du bienveillant!

Les bonus sont un peu moindres sur ce blu-ray. Là encore une analyse du film mais surtout un documentaire sur les 25 ans des Demoiselles qui donnent des éclairages intéressants. 



J'ai terminé par celui là après lecture de différents articles sur la blogosphère expliquant que cette fois ci le film était chanté dans sa totalité. Pour avoir vu déjà d'autres phénomènes du genre, j appréhendais vraiment de le regarder.

Et pourtant, étonnamment c est celui que j'ai préféré. Le destin de Geneviève et Guy m'a vraiment touché et passionné. Même si par moments, j ai failli décrocher, je suis envers et contre tout restée captivée par ces personnages à l'avenir contrarié. C'est effectivement beaucoup moins gai et surtout beaucoup plus profond que les demoiselles de Rochefort. Tout tourne autour d'une histoire d'amour mais la légèreté n'est plus de rigueur. La scène où les amoureux se séparent m'a bouleversé. Cette musique m'est apparue familière et sert vraiment l'émotion du moment.

C est une histoire universelle qui ne semble avoir pas pris une ride... Un vrai joli moment d'émotion passé en compagnie de Catherine Deneuve et des acteurs qui l'entourent.

Pas mal de bonus ici encore. Passionnant de voir à quoi ressemble la restauration d'un film. Et intéressant la vision de Virginie Ledoyen sur ce monument français.

Grâce à ces 3 films, j'ai découvert Jacques Demy. Je retiendrai de lui et de cette initiation qu'il est doué pour traiter de l'amour, qu'il aime accompagner ses intrigues de chansons (plus ou moins réussies pour moi), qu'il idolâtrait Catherine Deneuve et qu'il avait une vision colorée de la vie qu'il retransmet magnifiquement dans sa réalisation.


Je suis ravie d'avoir enfin vu ces classiques du cinéma français et j'ai eu un vrai coup de coeur pour Les parapluies de Cherbourg que je reverrai avec plaisir!

 les beaux films romantiques se font de plus en plus rares de nos jours alors n hésitez pas à découvrir les critiques de certains d'entre eux! Et profitez en pour jeter un oeil  aux bandes annonces de sorties récentes et à venir ( les dernières vidéos à regarder ici )

mercredi 18 février 2015

Gérontophilia

J ai eu le plaisir de recevoir le DVD de Gerontophilia grâce au site Cinetrafic. J avais vu ce film en salle mais étant à l'époque en pleine rébellion contre mon petit blog, je n avais pas écrit de critique. Ce qui est plutôt dommage parce qu'il fait définitivement partie des films marquants que j'ai vu en 2014. Le revoir en DVD me l'a confirmé.


Ce film est porté par un jeune acteur québécois très prometteur Pier-Gabriel Lajoie. Surtout que vu son jeune âge, il faut avoir le mental et l'audace pour oser ce genre de challenge. Parce qu'il faut le préciser, la gérontophilie est un phénomène quelque peu dérangeant pour le commun des mortels. Pour être honnête, j'appréhendais un peu le sujet autant que le film. Je me posais tout un tas de questions auxquelles j espérais qu'il apporterait des réponses. Comment et pourquoi peut-on être attiré par des personnes âgées?

Ce qui est intéressant ici c est avant tout que Bruce LaBruce ne cherche pas à choquer à tout prix. Il aborde son sujet comme une romance qui même si elle sort des sentiers battus reste proche des schémas classiques. Une rencontre, une étincelle, une complicité qui s'installe. Le naturel avec lequel c est amené fait en sorte qu'on soit juste touché par cette histoire d'amour hors norme. Lake ne présente pas de signes de perversion quelconque, c est juste un jeune homme qui doit apprendre à faire face à sa différence et qui surtout fait des choix personnels envers et contre le jugement du monde extérieur. Il choisit d'écouter ses désirs et de vivre pleinement cet amour même s'il ne respecte pas les codes que la société estime "normaux".

J'ai vécu un moment cinématographique d'une tendresse rare et je vous recommande vivement de vaincre vos à priori et d'aller à la découverte de ce film d'une humanité rare...


Quant au DVD à proprement parlé, il contient quelques bonus dont des entretiens très intéressants des acteurs, producteurs et réalisateurs ainsi qu'un shooting du charmant Pier Gabriel.

Vous trouverez également d'autres films d'amour un peu plus conventionnels sur le site Cinétrafic .et surtout les inaltérables et indémodables !


vendredi 13 février 2015

Papa ou Maman


Qui dit Laurent Laffite dit passage obligé au cinéma. Qui plus est, le sujet avait l'air assez drôle. Là où la norme veut que les parents se fassent la guerre pour obtenir la garde des enfants, le film prend la direction opposée. Le moment du divorce de ce couple parental correspond à une double proposition professionnelle. L'une doit partir au Danemark pour un challenge qu'elle ne peut laisser passer, l'autre obtient enfin l'autorisation de partir pour la mission humanitaire dont il rêve depuis toujours. Et bien évidemment aucun ne veut céder. Sauf qu'il y a des enfants qui ont besoin d'un foyer où aller vivre et qu'il va falloir les pousser à fuir vers le parent opposé.

Vous vous en douterez, il y a des situations vraiment cocasses, le scénario va vraiment loin au risque de choquer peut être tellement les parents sont prêts à tout pour partir vivre l'aventure de leur vie. Cela mène à des extrémités, à un pourrissement intensif des relations parents/enfants, à des idées complètement barrées et qui pourraient valoir des cris horrifiés de parents un peu trop prudes! Précisons que ce n'est qu'une comédie qui pousse largement les traits et des parents et des enfants (à qui on donnerait bien quelques baffes!)

Le couple Marina Fois/ Laurent Laffite est juste excellent! La course poursuite à la fin du film est un pur régal, ils ont du s'éclater à la jouer! 

En cette période hivernale un peu grise, on peut se réjouir d'un peu de gaité et de légèreté cinématographiques. Après, je dois dire que vu les tarifs excessifs, je pense que ce film peut se contenter d'un Dimanche soir sur TF1, le grand écran ne lui étant pas indispensable.

A retenir quand même quelques scènes jubilatoires qui valent quand même le détour pour ceux qui auraient un abonnement illimité ou des tarifs ciné intéressants!


jeudi 12 février 2015

50 nuances de Grey: livre contre film...



En temps normal, je laisse toujours infuser mon petit cerveau au sortir du cinéma (tellement d'ailleurs que j'en oublie d'écrire les critiques ces derniers mois) mais là, il me fallait livrer mes impressions à chaud.

Il vous faut déjà savoir que j'ai vraiment vraiment aimé la trilogie d' E.L James. A tel point que je l'ai lu 3 fois (enfin je suis en train de terminer le tome 3 ces jours ci!). Je l'ai aimé non pas parce que j'ai des tendances perverses, non pas parce que je suis très fleur bleue mais à cause du héros Christian Grey. Un héros que les failles ont fait sérieusement dévié. Un héros dont l'enfance a perverti l'âme. Parce que c est ce dont il s'agit pour moi. D'un message d'espoir. Qu'une enfance qui fracasse peut être surmontée... Que toutes les blessures mêmes les plus profondes peuvent être guéries à force de patience. En étant entouré de la ou des personnes qu'il faut. Il suffit d'une rencontre pour apaiser, pour transformer. Et oui çà peut sembler effectivement très fleur bleue parce qu'ici il s'agit d'une rencontre amoureuse mais pour moi, ce sont justes 2 chemins qui se croisent et ils pourraient aussi bien être amicaux. En terminant cette trilogie, je me suis prise à rêver que peut être un jour quelqu'un réussirait à adoucir mes traumatismes passés, à les faire s'envoler... Alors certes, ce n'est pas de la grande littérature, le style n'est pas très soigné, certains passages sont très hards, l'auteur en rajoute souvent un peu trop mais ce Christian, il m'a complètement retournée, touchée, bouleversée... Enfin le Christian du livre en tout cas.

Parce que c est loin d'être le cas de celui du film. Après avoir eu vent du casting, après avoir vu la BA de ce premier volet tant attendu, j'étais plus que sceptique. Les personnages étaient loin de ressembler à ceux de mon imaginaire. Et surtout je me demandais comment ils allaient réussir à aborder les scènes dites "chaudes" du roman. 

Autant dans le livre, certaines scènes ont pu m émoustiller, autant le film m'a paru plat et sans saveur. Je ne me suis tellement pas attachée aux héros que je trouvais que c était juste du voyeurisme limite pornographique sans intérêt. Et puis regarder ce genre de scènes entourée de centaines d'inconnus çà ne met pas forcément à l'aise. Surtout quand les voisins encore plus gênés que moi gloussent et se répandent en commentaires! 

Jamie Dornan n'a pas le charisme de Christian, certes il est sexy on ne peut pas lui enlever çà mais il n'a pas le regard d'acier du sieur Grey, il ne force pas le respect comme le multimilliardaire qu'il est, il ne livre aucune des failles que les mots d'E. L James dévoilent.

Quant à Dakota Johnson, sans vouloir être méchante, elle n'est pas du tout Ana! Elle n'a ni sa fraîcheur ni la candeur et l'innocence qui font tout le charme du personnage. Et ses mordillements intempestifs de lèvres sont juste à la limite du ridicule. L'alchimie entre les 2 acteurs est inexistante et nous empêche de nous attacher à eux.

Et le reste du casting ne correspond pas plus à ce à quoi j'aspirais. J'ai failli rire en voyant José, la sublime Kate m'a paru vulgaire et la douce Grace est clinquante et excessive. 

Reste une BO relativement sympathique mais çà ne suffit pas à rendre ce film plaisant. Ou excitant...Ou quoique ce soit d'autre. La scène finale est la plus proche du texte original mais l'ensemble s'il est fidèle à la trame de base manque du charme et de l'attraction que peut avoir le premier tome des nuances de folie de Grey. Vous l'aurez compris, j'ai été déçue par cette adaptation dont je ne m'attendais finalement pas à plus...


samedi 31 janvier 2015

Top 5 ciné 2014

Même si je n ai pas été très assidue au niveau de l'écriture de mes critiques, j ai quand même vu un grand nombre de films en 2014. Contrairement aux années précédentes, je n ai pas eu de gros coup de coeur qui l'emporte haut la main. Mais quelques très bons films ont quand même réussi à se hisser dans mon top 5!

5 La famille bélier



4 Mommy



3 Nos étoiles Contraires





2 The spectacular now





1 States of Grace



 



dimanche 18 janvier 2015

Tuer, mode d'emploi

Je suis allée un peu à reculons à mon dernier atelier d'écriture, trachéite carabinée oblige. Et quand j'ai lu le sujet, ce rappel au drame de la semaine précédente, j'avoue être restée sceptique quant à ma capacité à écrire sur ce thème un peu sombre, mes neurones n'étant au top de leur forme!



"Il existe des manuels techniques et pratiques, des manuels de politesse, d'escrime, d'artillerie, de lecture ou de plomberie, des manuels d'éducation, des manuels scolaires, des manuels d'entretien et aussi des modes d'emploi de tous les appareils que nous utilisons. Mais à ma connaissance, il n'existe pas de manuel du parfait assassin: une espèce de mode d'emploi, ou de memento, à l usage des futurs meurtriers afin que leur crime soit parfait...

Puisqu'il n'existe pas, inventons-le!

A l'image des manuels que nous connaissons, ce "Manuel du parfait assassin" pourra aborder les thèmes suivants:
- une introduction sur l'utilité du manuel
- quelles armes? pour quel(s) usage(s)? Comment les manier?
- différentes manières d'assassiner
- qualités nécessaires pour un assassin modèle
- l'entrainement moral et physique
- le choix de la ou des victimes
- prévoir ses arrières
- qu'est-ce qu'un crime parfait?...

(Ma liste n'est pas exhaustive, loin  de là: à vous de choisir les points que vous avez envie de développer).

Etant donné le temps que nous avons ce soir, et la nécessité pour les futurs assassins de pouvoir emporter leur manuel partout avec eux, il faudra que le tout tienne en peu de pages... Il s'agira donc d'un abrégé!"

Eliminer les microbes en 5 leçons

On a tous eu affaire au moins une fois à l'ennemi juré numéro 1, l'invisible à l'oeil nu, perfide et insidieux: le fameux microbe! Mis au ban de la société, il se venge à coups de quintes de toux et de nez dégoulinant. Je vais donc vous livrer une méthode imparable pour le vaincre par KO et le laisser sur le tapis. Mais attention, chaque étape est à respecter à la lettre pour une mise à mort sans équivoque!

Leçon n°1: Les poignées de main tu éviteras

Il faut savoir que le microbe est adepte de la haute voltige! Souple et aérien, il n'hésite pas à passer d'une main à l'autre, d'une bouche à la joue du voisin avec une faculté déconcertante. Une seule solution cet hiver: deveniez asocial!

Leçon n°2: Des litres de miel tu avaleras

Monsieur Microbe et Madame Bactérie, acrobates dans l'âme sont également inégalables en escalade! A eux, l'ascension de cette gorge "cratérienne" ou de cette langue râpeuse! Il faut absolument miner le terrain. Le miel empêchera leurs petites papattes d'adhérer aux parois environnantes! Glissades garanties avant l'invasion projetée!
A vos cuillères, prêts, partez!

Leçon n°3: Tout risque tu élimineras

Comme explicité dans la leçon n°1, l'absence de contact tu privilégieras. Les microbes sont vicieux. Mais aussi très fidèles. Une fois qu'ils ont fait leur nid dans un chaleureux foyer, ils aiment y poser leurs valises et y élire domicile. Donc pour éviter tout ping pong viral, il est impératif de garder vos petits pensionnaires pour vous et de mener un combat solitaire! I
Il faudra donc vous débarrasser de maris, enfants, pères et mères! Vous devrez affronter ce démoniaque intrus sans quiconque auquel il pourrait conter fleurette! Aucune exception ne sera évidemment tolérée!

Leçon n°4: De métier tu changeras

On n'a pas idée de travailler dans une crèche ou une école! Les enfants sont à fuir hiver comme été, particulièrement en période de gastro ou de bronchite. Cette règle est fondamentale et d'une évidence absolue!
Qui vous a orienté vers cette vocation suicidaire, vers cette source intarissable de microbes en tout genre? Quelqu'un qui visiblement voulait votre perte!
Il y a tellement d'autres beaux métiers où vous serez en sécurité: gardien d'une île déserte, spationaute solitaire sur un satellite en perdition ou encore lecteur de manuscrit dans une grotte équipée de toute la technologie nouvelle génération! En bref, des moyens simples et efficaces d'éviter toute contagion intempestive!

Leçon n°5: Vaillamment tu lutteras

A combat de titan, armes à la hauteur! La petite décoction de Mémé, tu réaliseras. Des années que ce secret des Dieux est scrupuleusement gardé, transmis de mères en filles depuis la nuit des temps. Exceptionnellement (et pour les 100 modiques euros que vaut ce manuel exceptionnel!) je vais vous livrer cette recette familiale. Vous comprendrez bien que chaque ingrédient est indispensable. 
Commencez avec une pincée de feuilles d'un cerisier centenaire d'Amazonie. Ajoutez 4 gouttes d'eau de pluie de Croatie et 6 gouttes de citron de Varsovie. Sans oublier les 10 poils de koala du Kenya. Laissez infuser pendant 27 heures trente (très précises) puis avalez d'une traite. Renouvelez l'opération jusqu'à 3 fois si nécessaire. Vous pourrez trouver l'ensemble des ingrédients listés sur mon site internet dont les coordonnées se situent au dos de ce manuel!

Vous l'aurez compris, ces quelques leçons rudimentaires vous sauveront de la débâcle qui vous attend en cas d'attaque de germes virulents! En les appliquant au quotidien, vous vous garantirez un futur aseptisé, certes un peu morne mais comme le dit si bien le dicton: La monotonie est mère de sûreté!


samedi 17 janvier 2015

Ces voeux traditionnels attendus en début d'année




Comme depuis un certain temps déjà, je traîne un peu les pieds pour mettre mon blog à jour. La faute à un milliard de choses à faire dans la vie réelle et la culpabilité de perdre du temps à des "futilités". 

Une semaine après le glas qui annonçait le début des hostilités et de l'année 2015, je sentais que je devais me prendre par la main et écrire ce fameux premier message de rigueur. Sauf que le 7 Janvier, les circonstances et 2 individus véritablement inhumains m'ont empêché de vous souhaiter du beau pour les 365 jours (enfin un peu moins) qui allaient s'en venir. 

Difficile en effet d'être légère après un drame aussi traumatisant, difficile de passer outre les Je suis Charlie de soutien, de passer outre les larmes de peine immense et même de passer outre la colère de constater une fois encore que la vie humaine n'a aucun prix pour certains barbares qui se revendiquent "vengeurs" d'un prophète qui ne cautionnerait certainement pas ces actes terroristes. 


Et puis la France s est levée, belle, unie, émouvante. Et cette France m'a donné envie de vous souhaiter, non pas une simple année à la hauteur des espoirs qu'a engendré une telle manifestation de solidarité mais un à venir plus serein, plus lumineux, plus pacifiste aussi... Un à venir où régnerait la tolérance, la différence et l'empathie. Un à venir tourné vers le vivre mieux, le vivre bien, le vivre ensemble. Et plus personnellement une année teintée de bonheurs simples et quotidiens.

J'en profite pour vous remercier pour vos J'aime sur Facebook qui m'encouragent à persévérer,  pour vos visites impromptues sur le blog (le cap des 100 000 a été dépassé au moment des fêtes), pour vos petits commentaires qui permettent des échanges toujours sympathiques. Merci donc fidèles lecteurs :)

Pour terminer, je ne prendrai pas de bonnes résolutions que je ne tiendrai probablement qu'une poignée de semaines mais j espère réussir à être plus assidue que ces derniers mois...

Bonne et heureuse année à tous!