samedi 31 janvier 2015

Top 5 ciné 2014

Même si je n ai pas été très assidue au niveau de l'écriture de mes critiques, j ai quand même vu un grand nombre de films en 2014. Contrairement aux années précédentes, je n ai pas eu de gros coup de coeur qui l'emporte haut la main. Mais quelques très bons films ont quand même réussi à se hisser dans mon top 5!

5 La famille bélier



4 Mommy



3 Nos étoiles Contraires





2 The spectacular now





1 States of Grace



 



dimanche 18 janvier 2015

Tuer, mode d'emploi

Je suis allée un peu à reculons à mon dernier atelier d'écriture, trachéite carabinée oblige. Et quand j'ai lu le sujet, ce rappel au drame de la semaine précédente, j'avoue être restée sceptique quant à ma capacité à écrire sur ce thème un peu sombre, mes neurones n'étant au top de leur forme!



"Il existe des manuels techniques et pratiques, des manuels de politesse, d'escrime, d'artillerie, de lecture ou de plomberie, des manuels d'éducation, des manuels scolaires, des manuels d'entretien et aussi des modes d'emploi de tous les appareils que nous utilisons. Mais à ma connaissance, il n'existe pas de manuel du parfait assassin: une espèce de mode d'emploi, ou de memento, à l usage des futurs meurtriers afin que leur crime soit parfait...

Puisqu'il n'existe pas, inventons-le!

A l'image des manuels que nous connaissons, ce "Manuel du parfait assassin" pourra aborder les thèmes suivants:
- une introduction sur l'utilité du manuel
- quelles armes? pour quel(s) usage(s)? Comment les manier?
- différentes manières d'assassiner
- qualités nécessaires pour un assassin modèle
- l'entrainement moral et physique
- le choix de la ou des victimes
- prévoir ses arrières
- qu'est-ce qu'un crime parfait?...

(Ma liste n'est pas exhaustive, loin  de là: à vous de choisir les points que vous avez envie de développer).

Etant donné le temps que nous avons ce soir, et la nécessité pour les futurs assassins de pouvoir emporter leur manuel partout avec eux, il faudra que le tout tienne en peu de pages... Il s'agira donc d'un abrégé!"

Eliminer les microbes en 5 leçons

On a tous eu affaire au moins une fois à l'ennemi juré numéro 1, l'invisible à l'oeil nu, perfide et insidieux: le fameux microbe! Mis au ban de la société, il se venge à coups de quintes de toux et de nez dégoulinant. Je vais donc vous livrer une méthode imparable pour le vaincre par KO et le laisser sur le tapis. Mais attention, chaque étape est à respecter à la lettre pour une mise à mort sans équivoque!

Leçon n°1: Les poignées de main tu éviteras

Il faut savoir que le microbe est adepte de la haute voltige! Souple et aérien, il n'hésite pas à passer d'une main à l'autre, d'une bouche à la joue du voisin avec une faculté déconcertante. Une seule solution cet hiver: deveniez asocial!

Leçon n°2: Des litres de miel tu avaleras

Monsieur Microbe et Madame Bactérie, acrobates dans l'âme sont également inégalables en escalade! A eux, l'ascension de cette gorge "cratérienne" ou de cette langue râpeuse! Il faut absolument miner le terrain. Le miel empêchera leurs petites papattes d'adhérer aux parois environnantes! Glissades garanties avant l'invasion projetée!
A vos cuillères, prêts, partez!

Leçon n°3: Tout risque tu élimineras

Comme explicité dans la leçon n°1, l'absence de contact tu privilégieras. Les microbes sont vicieux. Mais aussi très fidèles. Une fois qu'ils ont fait leur nid dans un chaleureux foyer, ils aiment y poser leurs valises et y élire domicile. Donc pour éviter tout ping pong viral, il est impératif de garder vos petits pensionnaires pour vous et de mener un combat solitaire! I
Il faudra donc vous débarrasser de maris, enfants, pères et mères! Vous devrez affronter ce démoniaque intrus sans quiconque auquel il pourrait conter fleurette! Aucune exception ne sera évidemment tolérée!

Leçon n°4: De métier tu changeras

On n'a pas idée de travailler dans une crèche ou une école! Les enfants sont à fuir hiver comme été, particulièrement en période de gastro ou de bronchite. Cette règle est fondamentale et d'une évidence absolue!
Qui vous a orienté vers cette vocation suicidaire, vers cette source intarissable de microbes en tout genre? Quelqu'un qui visiblement voulait votre perte!
Il y a tellement d'autres beaux métiers où vous serez en sécurité: gardien d'une île déserte, spationaute solitaire sur un satellite en perdition ou encore lecteur de manuscrit dans une grotte équipée de toute la technologie nouvelle génération! En bref, des moyens simples et efficaces d'éviter toute contagion intempestive!

Leçon n°5: Vaillamment tu lutteras

A combat de titan, armes à la hauteur! La petite décoction de Mémé, tu réaliseras. Des années que ce secret des Dieux est scrupuleusement gardé, transmis de mères en filles depuis la nuit des temps. Exceptionnellement (et pour les 100 modiques euros que vaut ce manuel exceptionnel!) je vais vous livrer cette recette familiale. Vous comprendrez bien que chaque ingrédient est indispensable. 
Commencez avec une pincée de feuilles d'un cerisier centenaire d'Amazonie. Ajoutez 4 gouttes d'eau de pluie de Croatie et 6 gouttes de citron de Varsovie. Sans oublier les 10 poils de koala du Kenya. Laissez infuser pendant 27 heures trente (très précises) puis avalez d'une traite. Renouvelez l'opération jusqu'à 3 fois si nécessaire. Vous pourrez trouver l'ensemble des ingrédients listés sur mon site internet dont les coordonnées se situent au dos de ce manuel!

Vous l'aurez compris, ces quelques leçons rudimentaires vous sauveront de la débâcle qui vous attend en cas d'attaque de germes virulents! En les appliquant au quotidien, vous vous garantirez un futur aseptisé, certes un peu morne mais comme le dit si bien le dicton: La monotonie est mère de sûreté!


samedi 17 janvier 2015

Ces voeux traditionnels attendus en début d'année




Comme depuis un certain temps déjà, je traîne un peu les pieds pour mettre mon blog à jour. La faute à un milliard de choses à faire dans la vie réelle et la culpabilité de perdre du temps à des "futilités". 

Une semaine après le glas qui annonçait le début des hostilités et de l'année 2015, je sentais que je devais me prendre par la main et écrire ce fameux premier message de rigueur. Sauf que le 7 Janvier, les circonstances et 2 individus véritablement inhumains m'ont empêché de vous souhaiter du beau pour les 365 jours (enfin un peu moins) qui allaient s'en venir. 

Difficile en effet d'être légère après un drame aussi traumatisant, difficile de passer outre les Je suis Charlie de soutien, de passer outre les larmes de peine immense et même de passer outre la colère de constater une fois encore que la vie humaine n'a aucun prix pour certains barbares qui se revendiquent "vengeurs" d'un prophète qui ne cautionnerait certainement pas ces actes terroristes. 


Et puis la France s est levée, belle, unie, émouvante. Et cette France m'a donné envie de vous souhaiter, non pas une simple année à la hauteur des espoirs qu'a engendré une telle manifestation de solidarité mais un à venir plus serein, plus lumineux, plus pacifiste aussi... Un à venir où régnerait la tolérance, la différence et l'empathie. Un à venir tourné vers le vivre mieux, le vivre bien, le vivre ensemble. Et plus personnellement une année teintée de bonheurs simples et quotidiens.

J'en profite pour vous remercier pour vos J'aime sur Facebook qui m'encouragent à persévérer,  pour vos visites impromptues sur le blog (le cap des 100 000 a été dépassé au moment des fêtes), pour vos petits commentaires qui permettent des échanges toujours sympathiques. Merci donc fidèles lecteurs :)

Pour terminer, je ne prendrai pas de bonnes résolutions que je ne tiendrai probablement qu'une poignée de semaines mais j espère réussir à être plus assidue que ces derniers mois...

Bonne et heureuse année à tous!

mardi 30 décembre 2014

Le cercle des femmes de Sophie Brocas

Pour la seconde fois, j ai eu le plaisir de pouvoir choisir et recevoir un livre parmi une quinzaine de romans grâce à  PriceMinister dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2014. La première fois, j avais fait un mauvais choix mais cette fois je ne regrette pas de m'être laissée tenter par Le Cercle des femmes. Et le titre et le thème m'ont d'emblée séduits, les secrets de famille et la psycho-généalogie étant des sujets qui m'intéressent beaucoup.

La couverture sépia laisse espérer une plongée dans un passé lointain. Et en effet, nous débarquons dans une famille qui s'étale sur 4 générations dont la doyenne vient de mourir. Après ses obsèques, les 3 autres se réunissent dans la maison familiale et se livrent à un tri des affaires de leur aïeule. Jusque là, rien de bien extraordinaire jusqu'au moment où l'une d'entre elle tombe par hasard sur de vieilles lettres qui vont ouvrir une brèche et révéler une série de secrets de famille.

Même si l'intrigue peine un peu à s'installer, ce premier roman de Sophie Brocas se lit très rapidement. Les différents chapitres correspondent à chacun des protagonistes. Ainsi l'arrière grand-mère, sa meilleure amie, la grand-mère, la mère et la fille sans oublier l'arrière grand-père dévoilent petit à petit les morceaux du puzzle. Un puzzle dont certains morceaux manquaient à l'inconscient de chacune des générations. La lumière va donc se faire sur le passé et son impact sur le présent.

Sophie Brocas a une écriture plutôt agréable et fluide. Les personnages ne sont pas étoffés mais en fin de compte, ce qui est important, c'est ce qu'ils portent sur leurs épaules. Malgré eux... J'ai trouvé cette histoire très juste et vraiment crédible. Je sais à quel point les secrets de famille influencent les choix et l'évolution des futures générations. On a au fond de soi cette sensation, cette impression qu'il y a une explication aux cercles vicieux qui ne cessent de tourner et retourner et pourtant, cette explication n'apparaît nulle part et laisse sans réponse et démuni. Sous prétexte de protéger, les dégâts sont impitoyables et surtout implacables!

J'ai particulièrement aimé le dénouement, les mots glissés par Sophie Brocas résonnent avec une étonnante justesse à mon esprit. J'ai lu diverses critiques de personnes n'ayant pas aimé ce roman, le jugeant complètement incohérent. Certes, il y a quelques incohérences dans l'histoire familiale mais le fond, lui, est solide. Mais je pense que les personnes qui ne sont pas concernées ou intéressées par le sujet passeront totalement à côté de la profondeur du message délivré. Et c'est bien dommage! Quant à moi, je recommande ce roman que j'ai dévoré :)


dimanche 14 décembre 2014

Les voies du destin



 cinetrafic m'a fait découvrir ce film grâce à l'opération DvdTrafic . Il faisait partie des à voir au ciné de ma liste mais je n'en avais pas eu le temps.

Le casting de grande envergure promet de jolis moments. Et en effet, Colin Firth, comme à son habitude, campe brillamment un Eric Lomax, brisé par la guerre et par les tortures qu'il a subi. Face à lui, une Nicole Kidman, brune, pas apprêtée pour un sou, se donne la mission d'aider son époux à dépasser ce traumatisme et à avancer. Les autres acteurs sont tout aussi performants pour nous plonger dans les affres de la souffrance humaine. 

Le film fait des allées et venues entre passé et présent. De Singapour à la Thailande pour revenir dans un présent écossais, le réalisateur nous fait découvrir une histoire vraie et émouvante. Eric Lomax vogue dans des eaux troubles, empoisonné par un passé qui le détruit à petit feu. Si le film parle d'un pan de l'histoire qu'on connait plus, il évoque surtout le pardon. Et c 'est finalement ce qui fait tout son intérêt. Plus qu'un film historique ou une banale histoire d'amour, c est un film plein de compassion et d'humanité.

Seul bémol: quelques longueurs que le final fait oublier.

Bonus: le traditionnel making-off qui nous en dévoile davantage sur la construction du film et sur Eric Lomax.

DVD et Blu-Ray sortis depuis le 13 Octobre et distribués par  Metropolitan Filmexport.


Et vous trouverez d'autres bons plans découverte de films sur Cinétrafic.


lundi 24 novembre 2014

La French de Cédric Jimenez

J'ai eu la chance de découvrir ce film en avant-première, il y a quelques semaines. La chance surtout de pouvoir voir le réalisateur et surtout Jean Dujardin et Gilles Lellouche :)



J'avoue que le synopsis ne m'emballait pas plus que çà (et pourtant un magistrat venu de Metz j aurai dû y courir!) Basée sur des faits réels, j'étais néanmoins curieuse de découvrir ce que pouvait donner le duo Lellouche/Dujardin dans ce genre de film. 

Nous voici donc plongés dans l'univers de la mafia marseillaise des années 70 et du grand banditisme. Sur les traces d'un juge tout fraîchement nommé à ce poste et qui décide de mettre un énorme coup de pied dans la fourmilière. Dujardin est d'une efficacité (on ne peut pas dire étonnante parce qu'on connait tous l'ampleur de son talent) mais disons plutôt déroutante. Il porte ce personnage sur des épaules solides et lui donne puissance et aplomb. Face à lui, le parrain qui n'est pas en reste Gilles Lellouche. Même s'ils ne se croisent que trop rarement, le duo se donne une réplique parfaite. Bien loin des Infidèles qui les a réuni, ils prouvent ainsi qu'ils fonctionnent également dans des registres plus sérieux et plus profonds.


Quant à Cédric Jimenez, on sent qu'il maîtrise son sujet. On sent qu'il a fouillé chaque recoin de l'affaire et qu'il sait exactement de quoi il parle! Et pour un seulement second métrage, il a de quoi être fier.

Loin d'être convaincue de prime abord, je me suis pourtant laissée embarquer dans cette histoire profondément humaine, poignante et malgré l'issue que l'on connait d'avance, on est happés par la tension et le suspens que Cédric Jimenez distille avec justesse. Il ne prend pas le spectateur en otage et le laisse libre de ses émotions. Mais Lellouche et Dujardin font le reste du travail et nous guident dans une histoire tellement loin de la nôtre mais qui devient proche et intime grâce à eux et à l'ensemble du casting qui les entoure.

Je n'ai pu m'empêcher de sourire en voyant cette team de proches réunis une fois encore à l'écran (Magimel et Mélanie Doutey déjà dans le premier film du réalisateur) 

Et pour sublimer l'ensemble, la photographie est splendide, il y a un réel sens du détail, abouti et le grain de l'image nous fait faire un véritable bond dans le passé.

Pour moi, une jolie réussite et un film qui m'a surpris et convaincu!



dimanche 23 novembre 2014

La tarte meringuée à la rhubarbe

Oui je sais absolument plus de saison sauf si comme moi vous aimez tellement çà que vous avez congelé quelques sacs en vue de tartes pour tenir jusqu'à la saison prochaine!
J'ai trouvé sur le net la recette idéale que je refais systématiquement. Vous la trouverez ICI


Pour la pâte sablée (de Christophe Michalak):

1 œuf
180g de farine
20g de fécule de pomme de terre
110 g de beurre
40 g de poudre d’amande
80g de sucre glace

L'appareil

6 belles tiges de rhubarbe + cassonade
30cl de crème fleurette
1 gros œuf
40g de cassonade

La meringue
2 Blancs d oeufs
125g de sucre
5cl d'eau

Pâte à tarte
Tamisez la farine avec le sucre glace, la poudre d’amande et la fécule.
Ajoutez y le beurre coupé en dès et malaxer jusqu’à obtention d’une pâte sableuse. Une fois le beurre bien incorporé, cassez l’oeuf et incorporez le à la préparation sablée.
Continuez à pétrir! Une fois que la pâte forme une boule, filmez la et laissez reposer 1h au frais.
Lorsque la pâte a reposé, étalez la selon la forme de votre moule et piquez la à la fourchette.

Faites préchauffer votre four à 150°C.

L'appareil
Coupez la rhubarbe en petits morceaux et saupoudrez de cassonade. 
Laissez la rhubarbe dégorger pendant 1h. Mélangez la crème, l’oeuf et la cassonade. Recouvrez la pâte à tarte des morceaux de rhubarbe puis versez votre appareil.

Mettez la au four pendant 30mns à 150°C.

Pendant ce temps, préparez la meringue italienne.

Mettez l'eau et le sucre dans une casserole et laissez chauffer à feu moyen. Avec un thermomètre, laissez atteindre la température de 118°C (le sucre nappe votre cuillère en bois)

Pendant ce temps, Battez vos oeufs en neige bien ferme.

Quand votre sucre est à température, versez le petit à petit sur vos oeufs en neige et continuez à battre avec le batteur jusqu'à ce que votre mélange soit froid.

Vous pouvez à ce moment là étaler votre meringue sur votre tarte (à la douille ou à la spatule)

Enfournez 10mns à 150°C. Laissez refroidir puis mettez au frais. 

Ensuite, il n y a plus qu'à se régaler!

jeudi 20 novembre 2014

Amuses-bouches d'automne

Comme promis dans l'article précédents, voilà la recettes des amuses bouches gourmands que j'ai réalisé récemment.





Pour une vingtaine de bouchées:

4 boudins blancs (nature ou aromatisés)
4 tranches de bacon (achetées à la ferme, rien à voir avec celles du commerce!)
3 pommes de terres
300g de potiron (bleu de hongrie pour cette fois)
1 pot de fromage fouetté de la Mère Loïk (ici au goût ciboulette échalote) 


Epluchez et faites cuire à la vapeur les pommes de terre et le potiron (c est assez long, pour ma part j utilise un cuiseur vapeur microonde) jusqu'à ce que le mélange soit tendre et puisse se réduire en purée à la fourchette.

Pendant ce temps, découpez les boudins en rondelles et coupez les tranches de bacon en 4.

Préparez votre purée en y ajoutant 2 cuillère à soupe de fromage fouetté. Assaissonnez à votre goût.

Dans 2 poêles différentes, faites revenir dans du beurre les tranches de boudins et les morceaux de bacon.

Réchauffez légèrement la purée si besoin.

Dressez en commençant par le boudin puis le bacon et enfin une cuillère à café de purée. Terminez par une noix de fromage fouettée.

Dégustez tant que c'est chaud.



mardi 18 novembre 2014

Mon premier test Trnd: les fromages fouettés Madame Loïk

Je me suis inscrite sur le site Trnd pour avoir l'occasion de découvrir de nouveaux produits (et de me lancer des petits challenges de création de recettes). Même si j avais déjà eu l'occasion de goûter la version nature des fromages fouettés Madame Loïk, j ai pris beaucoup de plaisir à découvrir de nouvelles saveurs, à tester de nouvelles recettes et surtout à les faire goûter à mon entourage (qui a beaucoup apprécié l'expérience et veut bien servir à nouveau de cobaye lol).

Seul bémol: j'ai eu du mal à trouver certaines saveurs (celui aux poivrons particulièrement mais je ne désespère pas!). 





Il y a tellement de déclinaisons possibles avec les fromages à tartiner que çà a été un vrai plaisir de participer à cette opération.

Avec la version ail et fines herbes, j ai aromatisé une soupe aux courgettes, je l'ai ajouté à ma farce pour cannellonis (avec des champignons, de la viande hachée et des cubes de tomates) et à ma vinaigrette sur une salade de concombre.


Avec la version chèvre (je suis une fan absolue de chèvre), j'ai aromatisé une soupe carotte pommes de terre et j'ai réalisé des push pops saumon avocat qui étaient délicieux. La recette est à suivre très prochainement.


Avec la version ciboulette échalotte, j'ai aromatisé une soupe au potiron, j'ai fait des cookies poivrons courgettes (la recette de base est ici seul le fromage frais change et l ajout d'une courgette) et surtout j'ai tenté des amuses bouches qui ont fait l'unanimité. La recette arrive dans la foulée.



Vous l'aurez donc compris, cet essai a été une totale réussite. Des convives ravis et surtout un fromage de qualité onctueux, frais et goûteux. L'organisation de l'opération est également très professionnelle. J'ai reçu des documents très complets pour m'aider, des bons de réductions pour mes convives, des bons d'achats pour moi, un livre de recettes et des petits drapeaux histoire de faire un peu de pub pour les produits.



Voici quelques informations sur la marque Paysan Breton et sur les fromages fouettés:



Fier de ses racines bretonnes et de son ancrage laitier, solidaire du monde agricole par son engagement coopératif, Paysan Breton propose une gamme de produits simples, élaborés à partir de recettes transmises de génération en génération.
Marque phare de l'entreprise coopérative Laïta, Paysan Breton est née il y a 45 ans, au coeur de la campagne finistérienne, à Landerneau.
Ses produits sont fabriqués à partir du lait collecté auprès de ses 7000 éleveurs laitiers, installés majoritairement en Bretagne et plus largement dans l'Ouest de la France.

Chaque adhérent participe aux prises de décisions importantes :    1 homme = 1 voix. Les bénéfices de l'entreprise coopérative sont destinés à être, d'une part, redistribués aux éleveurs laitiers et, d'autre part, réinvestis dans l'outil de fabrication et l'innovation.

Ainsi, les 2500 collaborateurs de Laïta et les 7000 producteurs de lait sont unis par des objectifs et intérêts communs: le développement et la pérennité des activités et des emplois de la filière lait dans le Grand Ouest, ainsi que la transmission et la continuité des exploitations agricoles sur le territoire.
Paysan Breton s'engage à achCarte de Bretagneeter et à collecter l'intégralité du lait produit par ses éleveurs adhérents. Le lait est ensuite transformé dans les 7 sites de production Paysan Breton, tous situés en Bretagne historique*
Ainsi, l'engagement coopératif de Paysan Breton contribue à pérenniser l'activité économique et sociale de la filière lait du Grand Ouest.

Les recettes Paysan Breton, transmises de génération en génération, sont une invitation à découvrir un patrimoine culinaire qui allie simplicité et saveurs authentiques de la Bretagne : du beurre, du fromage, des crêpes, du lait Ribot…. Elles éveillent en nous l’envie de partager de bons moments.



C’est sur la route de Plancoët à Créhen que Paysan Breton fabrique ce Fromage Fouetté avec du bon lait de l'ouest. Une texture unique qui réveille et étonne les plus fins palais. Foisonnée, fouettée, elle fait du fromage Madame Loïk une révélation de fraîcheur et peut se permettre les plus belles associations.